Comment trouver des mots-clefs pour le référencement Google ?

Je suis sûr que vous avez déjà entendu parler de référencement Google. Dans cet article, je vais vous parler des mots-clefs et du référencement. En effet, si vous êtes arrivés à lire cette page, c’est que vous savez comment internet marche ou du moins comment un navigateur fonctionne. Je suppose qu’il vous serait intéressant de savoir comment le moteur de recherche Google affiche les résultats des recherches lorsque vous tapez des mots ou phrases sur la zone de saisie. Je vais alors vous donner le maximum d’informations pour vous apporter la lumière sur ces sujets.

Qu’est-ce que le référencement Google ?

D’abord, je vais vous parler de ce que c’est que le référencement. Vous avez sans nul doute déjà remarqué que lors de vos recherches sur Google, certains sites web apparaissent en haut des résultats et à la première page, alors que d’autres sont dans les autres pages. Les sites qui apparaissent en tête des résultats sont ceux qui sont bien référencés. Cela veut dire qu’ils ont été mentionnés dans un système, en l’occurrence ici Google.

Concrètement, le référencement consiste à inscrire un site web sur un moteur de recherche ou un annuaire. Toutefois, le référencement internet n’est pas réservé qu’aux sites ou aux pages web. Il est aussi possible de référencer des documents, images, vidéos, produits, emplacements ou applications.

Pour faire un référencement sur internet, il faut effectuer ce qu’on appelle l’indexation. Cette phase consiste à constituer une base de données de tous ce qu’on veut retrouver ou consulter ultérieurement.  Deux types de référencements sont à distinguer à savoir le référencement naturel ou référencement organique (SEO : Search Engine Optimisation) et le référencement sponsorisé qui est payant (SEA : Search Engine Advertising).  En plus de ces deux référencements, il existe aussi des techniques et stratégies qui visent à améliorer la visibilité d’un site sur les réseaux sociaux. Dans ce cas, il s’agit d’optimisation pour les médias sociaux (SMO : Social Media Optimisation). Avec ces trois notions réunies, il faut parler de marketing sur les moteurs de recherche (SEM : Search Engine Marketing). Ne vous inquiétez pas, je vous parlerai de tout cela juste après.

► SEO ou référencement naturel

Comme annoncé plus haut, le SEO s’agit de référencement naturel. Les actions entreprises lors d’un SEO consistent à proposer des réponses ou des indications aux algorithmes des moteurs de recherches. En d’autres termes, le SEO permet aux moteurs de recherches d’indexer votre site simplement en lisant une certaine partie du code de la page à référencer. Les réponses ou les indications permettent aux moteurs de recherche de classer et de positionner votre page web dans les premiers résultats si les mots-clés correspondent. Les actions de référencement naturel se mènent souvent sur une longue période et sont structurées autour de trois principes :

  • Optimisation technique : il s’agit de s’assurer que le site est bien lisible pour les moteurs de recherche ;
  • Amélioration des contenus du site : cela consiste à rédiger des textes structurés pour le web qui répondent au mieux aux requêtes de recherches et de préférences des internautes ;
  • Création de liens externes (netlinking) : il consiste essentiellement à augmenter la popularité et la notoriété du site vis à vis des internautes.

Par ailleurs, sur le marché du SEO, il existe deux catégories :

  • Le référenceur “White Hat” ou chapeau blanc qui va respecter les prérequis et instructions fournis par l’équipe d’un moteur de recherche ;
  • Le référenceur “Black Hat “ ou chapeau noir, dont la seule règle qui compte est le résultat de sa stratégie de référencement naturel en termes de visibilité ; ces référenceurs sont plus exposés aux pénalités des moteurs de recherche.

► SEA ou référencement payant

Maintenant, je vais vous parler du SEA. Le SEA désigne les actions qui consistent à créer et à optimiser des publicités qui s’affichent dans les résultats des moteurs de recherche tels que Google Adwords par exemple. Le SEA est parfois appelé lien sponsorisé, référencement payant ou tout simplement de « search ». Généralement, les liens SEA apparaissent au-dessus ou à droite des résultats naturels. Le SEA fonctionne sur un système d’enchère. Le montant à enchérir est ici le coût par clic (CPC). Plus le montant de votre enchère est élevé, plus votre publicité ou votre annonce apparaîtra dans la page de résultats lorsque les internautes saisissent les mots-clés de votre annonce. Contrairement au SEO, le SEA nécessite l’allocation d’un budget. Pour commencer une campagne, vous pouvez partir de quelques dizaines d’euros par mois. Toutefois, le budget peut s’envoler très vite en fonction de vos objectifs et de vos concurrents.

► SMO ou référencement pour les réseaux sociaux

Pour ce qui est de l’optimisation pour les médias sociaux SMO, il s’agit de techniques et de stratégies mises en œuvre dans le but d’améliorer la visibilité d’un site sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou Twitter. L’optimisation pour les réseaux sociaux diffère de celle en référencement naturel et payant : en SMO, il s’agit de cibler des profils d’internautes (par genre, tranche d’âges, selon les centres d’intérêt, suivant la localisation) plutôt que de répondre à des souhaits et des demandes. Le SMO consiste à utiliser les différents réseaux sociaux pour diffuser et promouvoir son site. Il y a lieu de chercher à générer des interactions, du partage et de la viralité afin de toucher le plus de public possible.

► SEM ou référencement marketing

En ce qui concerne le SEM, il s’agit des actions et des stratégies qui visent à générer de la visibilité et du trafic à partir des moteurs de recherches. Le SEM est en quelque sorte l’addition de SEO, SEA et SMO. En SME, le principe est de cibler les besoins et recherches d’information en même temps que des profils d’internautes.

Définition et types de mots-clés Google

Pour l’ensemble des techniques et stratégies visant à améliorer la visibilité de votre site, il vous faut définir des mots-clés. En effet, ce sont les mots-clés qui vont permettre de spécifier ou d’indexer votre média ou votre site web. Un mot-clé est un mot ou une expression que vous allez choisir pour décrire votre activité, le service ou le produit que vous proposez sur votre site web. Cela permet aux moteurs de recherche de déterminer à quel moment et dans quel emplacement diffuser votre annonce ou d’afficher le lien de votre site internet. En effet, les mots-clés permettent de diffuser les annonces et les publicités auprès des internautes ciblés qui peuvent être intéressés.

Lorsqu’un internaute fait une recherche sur la page de Google, votre site web est susceptible de lui être présenté parmi les résultats. Ceci dépend du degré de similitude de vos mots-clés avec les termes de recherche saisis par l’internaute, ainsi que des types de correspondance associés à vos mots-clés. Google utilise également vos mots-clés pour mettre votre annonce en correspondance avec les sites du Réseau Google dont le contenu est pertinent.

Ainsi, une liste de mots-clés efficace permet d’améliorer les performances de vos annonces et d’éviter des coûts élevés. Donc, les mots-clés médiocres risquent d’entraîner des coûts plus élevés et un moins bon positionnement de votre site dans les résultats. Vous pouvez ajouter des types de correspondance aux mots-clés afin de mieux contrôler avec quelles recherches votre site est mis en correspondance. Dès lors, il faut faire attention au choix des mots-clés, car ils peuvent vous faire perdre beaucoup d’argents inutilement. Il existe des règles quant à la façon dont vous allez les spécifier.

 Comment choisir les mots-clés pour le référencement ?

Avant de vous donner les astuces pour le choix de vos mots-clés pour le référencement, je vous rappelle qu’il s’agit d’une étape très importante de votre stratégie de communication sur internet. Aussi, le choix d’un mot-clé est plus compliqué qu’il ne paraît.

Définir les mots sur lesquels vous allez baser votre message demande souvent du temps et  la prise en compte de plusieurs critères. Les impacts de ce choix sont importants pour le référencement naturel de votre site web. C’est grâce à ces expressions que les internautes vont pouvoir vous trouver.

Je vous propose quelques stratégies pour choisir vos mots-clés de façon réfléchie et cohérente :

  • Choisissez les mots-clefs principaux sur lesquels vous souhaitez vous positionner : il s’agit de 5 à 60 mots qui vous semblent être les plus importants à cibler pour votre référencement. Pensez à l’ensemble des catégories de produits et services que vous allez proposer sur le marché.

 

  • Créez des mots-clés  secondaires : Les mots-clés secondaires permettent à Google de rattacher plus facilement votre page à un ou plusieurs « corpus », c’est-à-dire à un ensemble d’autres pages qui traitent du même sujet. Les mots-clés secondaires permettent de se positionner sur les requêtes d’internautes qui incluent ces mots-clés.

 

  • Attribuez à chaque groupe de mots-clés (principal et secondaire) une page spécifique de votre site web.

 

  • Évaluez le trafic potentiel de chaque mot-clé : pour savoir lequel doit être le mot-clé principal et ceux qui doivent être les mots-clés secondaires, il faut s’intéresser au volume de recherche. En effet, certains mots-clés sont beaucoup plus utilisés que d’autres par les internautes. Il faut choisir de placer comme mot-clé principal l’expression ayant le potentiel de trafic le plus élevé.

 

  • Ayez pour objectif la longue traîne : il s’agit d’un ensemble des mots-clés à faible concurrence et à faible trafic potentiel qui, additionnés les uns aux autres, représenteront plus de 80% de votre trafic. L’idée à retenir est qu’il vaut mieux chercher à se positionner sur un ensemble d’expressions précises à faible volume de recherche que de s’obstiner à travailler un petit panel de termes très concurrentiels pour lesquels beaucoup de temps et d’efforts seront nécessaires pour arriver à ses fins.

 

  • Intégrez le champ lexical : auparavant avec Google, pour être bien positionné sur un terme donné, il a fallu répéter à plusieurs reprises ce terme dans le contenu de la page. Actuellement, en particulier depuis la mise à jour de Google dite “Hummingbird” (Colibri), il est essentiel d’utiliser un champ lexical le plus varié possible, c’est-à-dire de faire figurer dans le contenu de la page des mots connexes, synonymes, proches sémantiquement du mot-clé principal.

 

Mon top 5 des outils pour trouver les mots-clefs des concurrents

Je suppose que maintenant que vous savez comment choisir vos mots-clés pour le référencement.  Vous avez probablement constaté qu’il s’agit d’un travail qui nécessite de la stratégie, de l’imagination, beaucoup de patience et une expertise. Pour vous aider dans vos démarches de référencement, il existe des outils qui faciliteront la recherche de mots-clés.

►Kwfinder

Kwfinder est une solution de recherche de mot-clé très intéressante du point de vue des fonctionnalités. La simplicité de sa prise en main fait de cet outil l’un des préférés des utilisateurs. Il est considéré comme un outil de recherche de mots-clés destiné aux seuls novices dans le domaine. Je vous assure que l’outil est performant et convient aussi bien pour un débutant que pour des besoins plus poussés et plus techniques en recherche et choix de mots-clés.

Voir le site

 

► SEMRush

SEMRush est un outil d’analyse qui permet de récupérer des informations liées à des mots-clés, à des concurrents et à des volumes de trafic. Il est possible de s’en servir à la fois pour une analyse en référencement naturel (SEO) et pour les liens sponsorisés (SEA). Pour chaque mot clé, on peut par exemple récupérer les mots clés relatifs, le volume de recherche, le nombre de résultats, les résultats organiques, le coût par clic, les concurrents, l’évolution du mot-clé, les annonces Adwords, les tendances d’évolution et d’autres encore.

Voir le site

 

► Secockpit

C’est l’une des références en SEO. Le fonctionnement du site est assez simple : il utilise des données qui se trouvent dans le Cloud, ainsi, le traitement des informations est presque instantané. La rapidité des résultats d’analyse est donc un des points forts de SEcockpit. C’est le logiciel que j’utilise on voit toute la concurrence et on nous propose les mots clefs les plus facile au niveau concurrence il est très complet.

Voir le site

 

► Google Keyword Planner

Keyword Planner est un bon outil de recherche de mots-clés en gratuit . Il s’agit d’un outil marketing qui sert initialement à la recherche de mots-clés dans les campagnes Adwords. La recherche étendue de mots-clés est également utilisée lors de l’optimisation « on-page » afin d’améliorer les contenus. La seule condition préalable à l’utilisation de Keyword Planer est la possession d’un compte AdWords valide.

► Yooda Insight

Yooda Insight est aussi un outil d’analyse SEO sorti en décembre 2014. Il analyse en permanence 100 millions de requêtes utilisées tous les mois en France et qui représentent 6.3 milliards de recherches sur Google. Il s’agit aussi d’un outil réputé pour son analyse concurrentielle. En effet, grâce aux données de plus de 14 millions de sites français, vous pouvez avoir un œil sur vos concurrents et savoir s’ils sont plus performants que vous sur le net.

patrice
 

Je gagne de l'argent avec mes blogs et sites de niche depuis maintenant plus de trois ans et je vous donne toutes les astuces pour faire pareil.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page