Rédiger un article de blog : 26 astuces et méthodes

La rédaction d’un article requiert une bonne connaissance de l’écriture web, l’objectif étant de pouvoir créer le bon sujet qui puisse attirer les lecteurs tout en séduisant les moteurs de recherche. Dans cet article, je vous propose des astuces et méthodes qui vous aideront à rédiger un article percutant, clair et conforme à vos idées et qui puisse en même temps répondre aux attentes des lecteurs. Tout le principe repose sur la façon dont vous structurez votre article.

Inspirez-vous pour créer et rédiger des articles

1.   Recueillez toutes les informations et procédez à leur analyse

Avant de rédiger quoi que ce soit, vous devez d’abord réfléchir au sujet que vous allez écrire. Pour trouver une source d’inspiration, rassemblez les informations qui vous semblent significatives comme des points de vue astucieux, des remarques qui accrochent, des anecdotes ou des témoignages inédits, des sujets tendance, tout ce qui peut faire vivre votre histoire. Soyez au courant des articles que vos concurrents publient pour vous inspirer et vous pousser à faire mieux.

2.   Fiez-vous à vos connaissances

Vous maîtrisez parfaitement votre domaine de prédilection. Servez-vous de vos expériences et de vos vécus pour personnaliser votre article. Vous y imprégnerez votre style. Notez toutes vos idées afin que vous n’en perdiez aucune miette, sur un cahier dédié par exemple. Stimulez votre créativité en écoutant de la musique qui vous permet en même temps de vous relaxer si cela peut aider et faire parti du process.


3.   Choisir les articles saisonniers ?

Il est possible de temps en temps lorsque vous êtes en manque d'inspiration de choisir vos sujets en vous référant aux évènements du moment : Noël, Nouvel An, Saint Valentin, Pâques, les périodes d’examen, les vacances.

Identifiez ceux qui préoccuperaient plus les internautes, les soucis et problèmes liés à chaque circonstance. Vos articles seront les bienvenus en leur prodiguant conseils ou astuces, leur faisant découvrir de bons plans et tous ceux dont ils peuvent avoir besoin à un moment bien déterminé. Une fois que vous leur aviez donné satisfaction, Comme tout article utile il seront plus  partager sur les réseaux sociaux.

4.  Et la longueur de l’article ?

On vous dit peut être parfois que la longueur de l'article importe peu, que le plus important c’est qu’il soit de qualité. Google ne se fie que sur la qualité des articles publiés, des phrases correctes et sur les  mots clés. Ce n'est pas tout à fait vrai. Souvent sur les requêtes Google concurrentielles la longueur des articles présent en page 1 ont plus de 2000 mots.

 Cela dépendra vraiment de la concurrence, car certains articles plus courts peuvent suffire si il y a peu de concurrence en terme de référencement.  Les lecteurs sont exigeants. Ils veulent des articles bien structurés et illustrés. Ils évaluent la pertinence de votre contenu pour savoir si ce dernier correspond ou non à ce qu’ils s’attendent à découvrir.

Donc pensez toujours qu'il faudra faire l'article le plus complet possible que vous aimeriez lire. Et répondre au maximum de questions que peux se poser le lecteur. Les questions peuvent être les paragraphe en titre 2 (H2).

Il est donc de votre ressort de choisir le nombre de mots nécessaires pour mettre en valeur votre article sachant que la qualité l’emporte sur la quantité. Mais les deux c'est encore mieux.

Préparez votre article

5.   Déterminez la cible

Avant d’écrire votre article, vous devrez bien connaître vos lecteurs et déterminer d’avance le chemin qu’il doit parcourir. À chaque étape de votre rédaction, vous devez vous mettre dans la peau de votre lecteur et réfléchir si votre texte pourrait lui plaire. Vous devrez aussi savoir préalablement les sujets qui l’intéresse et vous renseigner à fond sur le sujet.

6.   Mettez au clair l’objectif de l’article

Votre article sera structuré par rapport à vos objectifs. Avez-vous envie de partager une information, une opinion, une actualité ou une expérience ? Le ton que vous allez adopter en dépendra. N’oubliez surtout pas que vous écrivez au lecteur et non pour vous-même. Projetez-vous dans ses émotions, réfléchissez aux questions qu’ils doivent se poser en vous lisant. Ainsi, vous êtes sûr d’avoir répondu à ses attentes. Pensez aussi que Google appréciera un article de qualité sur des mots clefs recherchés. N'oubliez pas de vérifier les requêtes qui ont du volume et peu de concurrences sur google.

7.   Optez pour un bon angle

Choisissez votre ton selon votre cible et vos objectifs, plutôt technique si vous envisagez de décrire un produit électronique, et orienter vers le côté humain si votre article est voué pour transmettre vos valeurs. Et c’est ce qui va vous distinguer de votre concurrent. Et n’oubliez pas de présenter votre approche, s’il s’agit d’un tutoriel, d’une réflexion ou d’un compte-rendu, d'un test.


8.   Attardez-vous sur le titre

Le titre est l’élément clé de votre article. Il doit donc contenir les mots clés. Les moteurs de recherche comme Google en tiennent compte pour indexer votre page. Il détermine donc le nombre de visiteurs qui vont scruter votre article. Le titre doit être à la fois percutant et accrocheur. Il doit interpeller le lecteur qui n’hésitera pas, par la suite à partager votre article. Il doit en quelque sorte être comme une promesse qui vous engage à offrir ou à partager avec votre lecteur ce qu’il attend de vous. Les listes, marches bien,  mais comme vous le dit le plugin seo by yoast , plus le mots clef visé est au début mieux c'est. Pensez aussi que vous pouvez viser plusieurs requêtes avec un titre bien travaillé.

9. Trouvez un titre pertinent

Le titre peut être rédigé sous forme de question dans le but d’inciter le lecteur à chercher la réponse. Il peut être long ou court, du moment qu’il suscite la curiosité du lecteur comme pour l’impatience de savoir ce qu’une boîte à surprise peut lui réserver. Néanmoins, il faut quand même éviter d’utiliser un titre assez long, car les moteurs de recherche risquent de le couper. Pour savoir si votre titre est trop long ou non, utilisez un simulateur le plugin yoast sur wordpress.  Votre titre doit résumer votre objectif final. Vous le définissez, peut être tout en début, d’une façon temporaire, mais il vous aidera à formuler votre principal objectif et vous permettra par la suite d’entamer votre introduction. Optimisez donc votre titre, il en est de même pour vos sous-titres (h2, h3). Avec un titre percutant, vous finirez avec des milliers d’articles. C’est pour toutes ces raisons que je vous conseille vivement de le soigner.

Les sous-titre en H2 Peuvent se référencer aussi sur google sur des petites requêtes non concurrentielles. Ils permettent aussi de montrer à Google que vous traitez toutes les parties du sujet du mot clef principal pour lequel vous souhaitez vous positionnez.


10.Fixez-vous sur la structure de votre article

La structure que vous allez adopter pour votre article est très importante. Vous pouvez choisir la rédaction en entonnoir qui part du général aux détails. Si vous relatez un évènement, partagez un fait ou reconstituez les faits suivant un ordre chronologique.

Avant la rédaction proprement dite, listez donc vos idées en vrac puis structurez-les. Vous adoptez votre structure à votre sujet :

11.Adoptez un plan pour votre sujet

  • Listez les idées sans ordre particulier
  • Présentez un problème pour le résoudre par la suite
  • Donnez un avis puis le justifier par des arguments
  • Débattez sur un point en présentant les arguments de tierces personnes et finissez par l’exposition de votre point de vue
  • Citez chronologiquement les faits dans l’ordre où ils se sont déroulés
  • et procédez à une chronologie inversée, c'est-à-dire présentez un évènement et revenez sur sa dimension historique

Je vous conseille quoi qu'il arrive de marquer sur un bout de papier le plan prévu même si vous ne le suivez pas à la lettre. Cela permet d'organiser ses idées.

Passer à l’étape de la rédaction

12.Prenez votre temps pour rédiger votre introduction

C’est à travers l’introduction que vous allez essayer à tout prix de capter l’attention du lecteur pour qu’il cherche à en savoir plus. C’est en découvrant cette partie que le lecteur décide de poursuivre ou non sa lecture. Éviter surtout de trop vous étaler. L’introduction est en quelque sorte un résumé et la base de l’information. Vous devez cerner le contenu essentiel, être concis et vous limiter à un chapô de quelques lignes, voire 2 ou 3 seulement, donc un seul paragraphe. On appelle parfois aussi cette partie, le chapeau de l'article.

13.Annoncez votre sujet dans l’introduction

Faites en sorte qu’en lisant l’introduction, le visiteur est sûr d’avoir frappé à la bonne porte. Elle doit laisser apparaître le but de votre article et la cible à laquelle il s’adresse. Elle doit permettre au lecteur de savoir si le sujet le concerne ou non. Ainsi, vous éviterez au lecteur de perdre son temps.

14.Faire retenir le souffle en début de parcours

Vos informations clés doivent se retrouver en premier paragraphe que cela soit pour le lecteur ou pour Google. Certains internautes pressés qui lisent moins vite sur l’écran ne se concentrent que sur le début de chacun de vos paragraphes. Insérez-y l’essentiel de vos idées. Tous ces efforts ne feront que favoriser votre positionnement sur les moteurs de recherche. Lorsque l'article est long il est aussi possible de mettre en place des menus pour que le lecteur aille directement à la partie qui l'intéresse.

15.Adaptez votre contenu au web

Structurez votre contenu en plusieurs paragraphes. Utilisez-les sous titres qui rendront plus explicite votre texte. Ils permettent aux internautes de distinguer si le contenu des paragraphes leur est intéressant ou non. Ne les négligez donc pas. Travaillez-les et assurez-vous qu’ils répondent à la logique de votre argumentation. Créer des encarts et employer les couleurs pour faire saillir certains points. Les liens, la première ligne comme la dernière attirent le regard des lecteurs. Pensez aussi au référencement de votre article. C’est à la fois un code et une technique qui vous permet d’obtenir beaucoup de trafic. Encadrez vos sous-titres par des balises h2. Utilisez des éléments de mise en forme comme la liste à puces, les mots clés et le gras qui permet de mettre en relief les idées majeures.

Concernant les tags , les étiquettes je vous les déconseille car elle risque de fausser l 'indexation de votre site, leur utilisation est complexe je trouve pour le SEO.


16.Facilitez la lecture à votre visiteur

Puisque votre visiteur lit souvent en diagonal, pas seulement sur l’écran de son PC, mais peut-être aussi sur d’autres supports, écourtez vos paragraphes pour faciliter sa lecture. Faites des phrases courtes avec un style simple et direct. N’oubliez pas que l’internaute lit la plupart du temps en diagonale. Faites que votre ton s’adapte à votre cible et à votre article. Cherchez à éviter les jargons professionnels. Concevez ces niveaux d’écriture. Pour cela, introduisez des liens vers d’autres pages du site. Vous offrez ainsi à vos internautes la possibilité d’accéder à d’autres niveaux d’information.

17.Dynamisez votre contenu

Le blog doit avoir un contenu très actif, un support très vivant. Hiérarchisez-le en proposant des liens. Dynamisez votre contenu et des exemples. Jouez sur les émotions pour donner envie de cliquer. Aérez bien votre article pour qu’il soit agréable à lire. N’hésitez pas à rédiger la méta description, c'est-à-dire une description qui apparait sous le titre dans les résultats de recherche. Il ne passera pas inaperçu sous les yeux des internautes qui n’hésitent pas à cliquer.

18.Optimisez les images

N’oubliez pas que l’image est un outil de communication à part entière. Choisissez donc des images captivant pour illustrer votre article et le faire distinguer dans le fil d’actualité des internautes. Les images créent des pauses au niveau de la lecture. Elles permettent également de clarifier votre contenu. Elles apportent des précisions complémentaires au contenu. Elles donnent également de l’esthétique à votre article. Optimisez vos images en optant pour des fichiers pas trop lourds, avec des noms explicites et des descriptions claires, utilisez les mots clefs que vous viser en terme de SEO. Combinée à un titre percutant, une image permet de mieux dissuader vos abonnées à cliquer et à s’attarder sur votre article. Néanmoins, une image ne doit pas trop surcharger votre article. Elle doit refléter convenablement le contenu.

19.Adoptez un style en vous adressant à vos interlocuteurs

Pour fidéliser vos visiteurs, jouez sur la personnalisation en vous adressant à vos visiteurs. Créez des univers distincts si c’est nécessaire, distinguant par exemple le grand public des professionnels. Adaptez votre langage au public cible. N’utilisez que si nécessaire les genres spécifiques (F/M).Essayez de ne pas utiliser les pronoms spécifiant de genre comme il ou elle, ou les adjectifs lui ou elle, quand vous vous référez à des personnes qui peuvent être des hommes ou des femmes.

20.Prenez garde aux fautes d’orthographe

Les fautes d’orthographe vous pénalisent. Ils repoussent les visiteurs et mettent en cause votre crédibilité. Relisez votre article pour détecter vos erreurs. Utilisez un correcteur d’orthographe qui pointera les erreurs d’orthographe. Toutefois, certains mots corrects, mais utilisés dans un mauvais contexte peuvent passer inaperçus. Utilisez un dictionnaire. Il vous sera toujours utile, quels que soient votre niveau et vos capacités rédactionnelles.

21.Relisez votre texte

La relecture est toujours indispensable pour permettre de vérifier la cohérence de votre raisonnement. Vous pouvez essayer cette astuce qui s’avère très efficace : lisez à haute voix et vous détecterez facilement les mots et phrases qui sonnent mal. Prenez une petite pause avant de relire. Idéalement, faites relire votre article par une tierce personne.

22.Conclure si c’est nécessaire

Cette partie vous permet de récapituler ce dont vous avez écrit, d’avancer des pistes pour étendre la lecture, puis surtout inciter les internautes à commenter, à donner leur avis, à lire d’autres articles, à vous contacter, à partager sur les réseaux sociaux…

23.Publier votre article

Après la correction, votre article est enfin prêt pour la publication. Vous optez pour une stratégie sur les réseaux sociaux. Mais pour que cette publication valle le coût, essayez d’optimiser au maximum l’impact de vos articles sur les plateformes. Opter pour un large visuel percutant tel que sur Facebook. Sur Google Plus, vous utiliserez en plus l’éditeur de texte qui vous permettra de mettre en gras vos mots clés. Sur Twitter, vous bénéficierez d’une illustration colorée, en plus d’un hashtag clé et d’un call-to-action performant.


24.Veillez aux horaires de publication

Faites coïncider vos publications aux heures de présence de votre communauté. Vous pourrez connaître ces horaires grâce à des outils de statistiques des réseaux sociaux. Les heures de publication sont souvent différentes d’un réseau social à un autre. En procédant ainsi, vous améliorerez votre visibilité et augmenterez votre audience.

25.Republiez vos articles

Sur les réseaux sociaux comme Twitter, les articles publiés disparaissent très vite au détriment des autres actualités et atteignent de moins en moins de monde si vous faites pas de publicité. Je vous conseille donc de ne pas les publier intempestivement, mais à des intervalles éloignés, mais réguliers. Cherchez à comprendre le fonctionnement des diverses plateformes. Ce qui permettra aux réseaux sociaux de vous aider à obtenir des prospects en augmentant considérablement votre trafic. Pour que les internautes puissent avoir envie de partager votre article, vous devrez fournir un article de qualité.

26.Les sources de blocage

Plusieurs incidents peuvent vous bloquer. Sachez les éviter pour vous permettre d’optimiser votre contenu. Vous manquez d’inspiration, vos idées vous échappent. Vous êtes assis devant votre clavier sans pouvoir écrire quoi que ce soit : le syndrome de la page blanche vous a gagné. Demandez-vous alors si vous êtes là pour partager une information, une opinion, ou prodiguez des conseils ? Sachez que plusieurs internautes n’attendent qu’à vous lire, consacrer quelques minutes de leur existence pour dévorer votre article. Reprenez-vous et revoyez les astuces et méthodes préconisées. Rédigez, ajustez et relisez. N’hésitez pas à supprimer les parties ou à changer l’ordre des paragraphes. Apportez des attentions particulières aux détails, comme les ponctuations, les fautes de grammaire ou les mots mal orthographiés.

Le moteur de recherche n’a pas pu déceler votre article. Soit, vous n’avez pas su placer les mots clés à l’endroit approprié, au niveau des titres, ou bien votre titre a été trop long. Vos efforts sont rendus vains. Revoyez votre article et concentrez-vous beaucoup plus sur votre titre.

Vous n’avez pas optimisé votre contenu. Ce qui a fait repousser les internautes. Soit, votre article est plein de fautes d’orthographe, soit vous n’avez pas été bien explicite pour soutenir vos idées. Vous avez peut-être négligé le référencement. Retirez votre article et revoyez-le de fond en comble, car sinon il pourrait entacher votre image. Les astuces pour lancer un article ne manquent pas.

Vous n’avez vu apparaître sur les toiles votre article qu’une seule fois et vous ne l’avez plus revu. Il a disparu dans le flot des autres actualités sans que tous vos abonnés n’aient même pas eu le temps de le visualiser. La seule explication probable c’est que vous ne l’avez publié qu’une seule fois. Cela ne suffit pas. Pour qu’il puisse apparaître régulièrement, vous devez le republier plusieurs fois, à des intervalles éloignés.

Conclusion

Toutes ces astuces vous serviront à bien structurer vos articles pour aboutir à de meilleurs résultats, l’objectif étant de capter l’attention de vos visiteurs. Le succès de votre blog dépend avant tout des sujets que vous exposez, la façon dont vous les abordez ainsi que la qualité de votre contenu. Ce qui requiert de votre part beaucoup de recherches personnelles et d’efforts soutenus. Faites du fond et de la forme de votre texte des atouts pour percer sur la toile.

patrice
 

Je gagne de l'argent avec mes blogs et sites de niche depuis maintenant plus de trois ans et je vous donne toutes les astuces pour faire pareil.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: